La tour de contrôle du gestionnaire de projet

LE CONTRÔLEUR DE PROJET (PCO) – Il contrôle le présent et prévoit le futur

Comprendre son rôle et les qualités requises

Le Contrôleur de projet et le Chef de projet : une équipe gagnante. C’est la recette d’une collaboration réussie.

Le Contrôleur de projet doit instaurer un climat de confiance auprès de tous les membres de son équipe. Il doit également avoir des aptitudes pédagogiques afin de développer une proximité avec les membres de son équipe, car il est en première ligne pour répondre aux questions et faciliter le travail de l’équipe de projet. Pour réussir un travail efficace, le Contrôleur de projet doit posséder trois qualités primordiales : l’art de la communication, l’honnêteté et la transparence avec l’équipe afin d’avancer dans la même direction. Il est vu comme un professionnel doté d’un fort esprit d’équipe et capable de travailler sous pression. Il apporte également une vision structurée du projet.

Le Contrôleur de projet est responsable des informations transmises sur l’avancement du projet. Il collecte les informations auprès des membres de l’équipe. Les informations obtenues sont ensuite intégrées et analysées dans des outils de suivi afin de regarder s’il y a des problématiques ou des risques et ainsi proposer des actions et solutions pour régulariser la situation.

Contrairement au Chef de projet, qui se concentre sur la communication « vers le haut », le Contrôleur de projet gère les communications sur le terrain et s’assure que les actions seront réalisées dans le temps requis. Il a également la responsabilité de mettre à jour différents registres, rapports et présentations.

Même s’il n’existe pas de définition standardisée du rôle de Contrôleur de projet, il sert de pont entre les différentes parties prenantes d’un projet. Il veille au respect du budget et des échéanciers et identifie les écarts potentiels ainsi que leurs causes. Il contribue à l’amélioration du processus de gestion de projets en proposant des pistes d’amélioration ou d’optimisation des processus et des méthodes de travail. Il contribue également au transfert de connaissances, par l’encadrement fonctionnel et le coaching des employés moins expérimentés.

Sa présence se traduit comme un gain de temps lorsque planification, temps et priorité ne font qu’un. Il est aussi le gardien du coffre-fort.

Rédigé avec amour 😊

Céline Gagné
Conseillère en suivi et contrôle de projet chez ABna

Menu