Comprenons-nous vraiment le sens du leadership?

Depuis quelques années, le terme « Leadership » est devenu à la mode. Les gens l’emploient à toutes les sauces sans vraiment toujours en comprendre les subtilités. De nos jours, il fait bon être un leader. C’est bien vu. Mais c’est quoi exactement, un leader?

Selon le Larousse en ligne, un leader est une « Personne qui, à l’intérieur d’un groupe, prend la plupart des initiatives, mène les autres membres du groupe, détient le commandement ». Nous sommes là, à mon avis, bien loin de la définition réelle du leader.

Premièrement, nul besoin de détenir une autorité quelconque afin d’endosser le rôle de leader. Les gens se regrouperont autour de lui par eux-mêmes, naturellement. Non pas parce qu’ils sentent qu’ils en ont l’obligation morale, mais bien parce qu’ils le souhaitent. Le vrai leader saura toucher le cœur des gens et faire ressortir le meilleur des membres de son équipe.

Deuxièmement, le leader n’a pas à prendre la plupart des initiatives, tel que suggéré par le Larousse. Cela reviendrait à insinuer que son avis prédomine sur celui des autres. Le vrai leader s’intégrera plutôt à même son équipe en s’assurant que la voix de tous sera entendue. Il agira à titre de modérateur et permettra ainsi aux gens de s’inclure, se mobiliser et sentir que leurs opinions ont de l’importance.

Troisièmement, un leader ne se positionne pas nécessairement devant ses collègues. Dans une manifestation juste du leadership, on constate même la situation inverse. Le vrai leader se tient derrière ses troupes. Il possède un rôle de soutien, d’écoute, de modération. Il est l’huile qui fait tourner les engrenages sans heurts.

Cela étant dit, je crois qu’il existe de plus en plus de vrais leaders dans notre société et que les gens accordent davantage d’importance au savoir-être qu’au savoir-faire. C’est maintenant à nous, les leaders de ce monde, de faire preuve de réel leadership en prêchant par l’exemple.

Pascal Gagnon

Contrôleur de projets chez ABna

Menu